Foodwatch nous alerte sur la cheapflation, consistant à diminuer la qualité d'un produit tout en augmentant son prix !

Rédigé par: Papa Grognon

Publié: le 7 février 2024
Notez cet article
5/5 - 1 voteFoodwatch nous alerte sur la cheapflation, consistant à diminuer la qualité d'un produit tout en augmentant son prix !

Si vous êtes un consommateur averti et vigilant, alors vous vous méfiez déjà certainement de la shrinkflation qui consiste, pour les industriels, à diminuer discrètement la quantité d'un produit tout en augmentant son prix.

Mais l'association Foodwatch nous alerte sur une autre tendance inquiétante: la cheapflation qui, en plus d'être mauvaise pour notre porte-feuille, pourrait également être néfaste pour notre santé si l'on est pas vigilant...

Actu
Partagez cette page:
Sommaire:
Quelles conséquences ont ces modifications d'ingrédients sur notre santé et l'environnement: par quoi sont remplacés les ingrédients manquants ? Cela signifie-t-il plus d'additifs et d'ingrédients à faible valeur nutritionnelle dans les produits finaux ? Et que penser de l'ajout d'huile de palme dont l'impact néfaste sur l'environnement est prouvé ?

Une nouvelle tendance des industriels: la cheapflation

Dans un article publié hier sur son site, l'association de défense des consommateurs foodwatch nous alerte sur une (relativement) nouvelle pratique des industriels pour réduire les coûts de fabrication de leur produit: il s'agit de la cheapflation.

La cheapflation consiste à remplacer un ou plusieurs ingrédients d'un produit par des ingrédients moins chers et donc souvent de moins bonne qualité.

La « cheapflation » est un néologisme formé de l'association des mots « cheap » (qui signifie « peu cher » puis par extension « bas de gamme » en anglais) et « inflation ».

Le comble: malgré un coût de production baissé grâce à des ingrédients moins chers, les prix des produits finaux, eux, continuent d'augmenter émoticône énervé!

Des changements très difficiles à voir pour les consommateurs

Là où cette pratique est particulièrement sournoise, c'est que, contrairement à la shrinkflation que l'on peut assez facilement constater en observant la diminution de quantité d'un produit, la cheapflation, elle, est très difficile à percevoir.

Pas facile en effet de surveiller de près la composition exacte de tous nos produits du quotidien et de noter des changements. Pourtant, ceux-ci existent bel et bien: foodwatch a par exemple observé des modifications dans la liste d'ingrédients de 6 produits de grandes marques ces dernières années.

A chaque fois, les prix des produits continuent d'augmenter très significativement en l'espace de quelques années, voire quelques mois seulement.

Des marques profitant de leur notoriété pour nous tromper ?

Parmi les produits épinglés par l'association, citons par exemple les rillettes de poulet Bordeau Chesnel dont la quantité de viande de poulet a diminué de + de 5%, ou encore les biscuits « choco sensations » de Milka dont l'huile de tournesol a été remplacée par de l'huile de palme.

Ces modifications d'ingrédients dans le but de réduire au maximum et le plus discrètement possible le coût de fabrication des produits nous amènent à nous interroger sur les conséquences que cela pourrait avoir sur notre santé ou sur l'environnement : par quoi sont remplacés les ingrédients manquants ? Cela signifie-t-il plus d'additifs et d'ingrédients à faible valeur nutritionnelle dans les produits finaux ? Et que penser de l'ajout d'huile de palme dont l'impact néfaste sur l'environnement est prouvé ?

les biscuits choco sensations de milka victimes de cheapflation

L'huile de palme a remplacé l'huile de tournesol dans les biscuits Choco Sensation de Milka. Un exemple parmi les 6 produits pointés du doigt par foodwatch. Crédits image: foodwatch

Il est également regrettable que cette cheapflation ait été observée dans des produits de marques pour lesquelles nous avons une opinion plutôt positive et dont nous apprécions habituellement les produits (Bordeau Chesnel, Milka, Findus, Fleury Michon, etc.).

De là à penser que ces marques profitent de leur notoriété pour nous vendre des produits moins bons, il n'y a qu'un pas émoticône ouais c est ça!...

Officiellement, des changements fait pour répondre à des crises, mais permanents...

Contactés par foodwatch, les industriels cités par l'association ont des arguments bien préparés pour justifier les modifications de leurs recettes : crise aviaire et pénurie d'huile notamment. Mais alors pourquoi ne pas revenir à la recette originelle lorsque les crises sont passées ? Comme-ci un retour à de meilleurs ingrédients était impossible ! De qui se moque-t-on sérieusement ?

Et pourquoi une « bestflation » n'est jamais possible ?

    Quand verra-t-on des industriels nous dire :
  • « - Le prix du cacao a baissé alors j'ai mis plus de chocolat dans mes cookies pour le même prix ! »
  • « - Moi j'ai remplacé l'huile de palme par du vrai beurre dans ma pâte à tarte ! émoticône hilare»

Cet article peut également vous intéresser: Google Opinion Rewards: Répondez à de courtes enquêtes sur vos habitudes d'achats et gagnez de l'argent !

Pourquoi ne pas forcer les industriels à être totalement transparents ?

Malheureusement, il y a également fort à parier que les exemples de cheapflation citées par foodwatch ne soient que la partie immergée de l'iceberg.

Combien d'autres produits de marque ont changé leurs compositions en toute discrétion ces dernières années ? Et qu'en est-il des produits moins chers de marques beaucoup moins connues, donc forcément encore plus à l’abri des regards un peu trop curieux des consommateurs ?

Va-t-on devoir noter la composition de chacun des produits que nous mangeons pour, des mois plus tard, pouvoir la comparer avec la recette actuelle ?

colin findus

Pourquoi ne pas imposer aux industriels une mention très claire indiquant pendant plusieurs mois les changements de recettes ? Voici un exemple de ce que cela pourrait donner...

    Voici 2 idées qui nous semblerait être bénéfiques et nécessaires pour nous, les consommateurs :
  1. Ne serait-il pas plus correct d'un point de vue déontologique et plus simple pour les consommateurs d'obliger les industriels a changer la dénomination d'un produit si la composition de celui-ci change ?
  2. Ou au moins de leurs imposer pendant plusieurs mois l'ajout d'une mention bien visible sur l'emballage ? Et je ne parle pas d'un changement discret de la liste des ingrédients en taille de police 8 ...

Et vous, vous avez des exemples de cheapflation ?

Si vous aussi vous avez trouvé des exemples de cheapflation dans les produits de votre quotidien, alors n'hésitez pas à nous contacter à ce sujet ou à laisser un commentaire en bas de cet article !

Aucun commentaire pour l'instant.
Soyez le premier à commenter cet article!

Que votre commentaire soit positif ou négatif, n'hésitez pas à expliquer votre point de vue et à argumenter vos propos. Les commentaires inapropriés ou haineux seront systématiquement effacés.
Les adresses internet sont automatiquement converties en liens. Pas de code HTML.







Sur le même thème:
Actu
La loi Descrozaille POUR LES NULS. Interdire les promotions de + de 34% sur tous les produits non alimentaires ???!
Le 22 févr. 2024
Vous l'avez peut-être entendu dans l'actualité ces jours-ci: à partir du 1er mars 2024, les promotions supérieures à 34% sur les produits non alimentaires seront purement et simplement interdites.
Cette interdiction est l'une des mesures de la loi « Descrozaille ». Que dit cette fameuse loi ? Quel est son but ? Pourquoi est-ce polémique ? Cette mesure est-elle injuste pour les consommateurs ?

Nous vous expliquons tout dans cet article !
Je découvre
Dossier
Achetez à prix réduit des bons d'achat valables en supermarché pour économiser sur vos achats du quotidien !
Le 23 oct. 2023
Nous vous présentons ici une manière totalement inattendue de faire des économies sur vos courses du quotidien: acheter en réduction des bons d'achat ou des cartes cadeaux valables dans des enseignes de supermarché.

trouver ces bons d'achat à prix réduit ? Quelles sont leurs conditions d'utilisation ? Nous vous expliquons tout en détail dans ce dossier !
Je découvre
Utile
Rayons anti-gaspi des supermarchés: quand fait-t-on les meilleures affaires? Quels sont les meilleurs produits que l'on y trouve et ceux à éviter ?
Le 18 déc. 2023
De très nombreux magasins disposent maintenant d'un rayon « anti-gaspi » où sont rassemblés des produits dont la date limite de consommation est proche.
Pour qu'ils soient achetés par les consommateurs, et ainsi limiter le gaspillage alimentaire, ces produits sont proposées à des prix attractifs avec des réductions allant parfois jusqu'à - 50%.

Mais ces produits en réduction sont-ils toujours intéressants ? Quels sont les pièges à éviter ou les bonnes affaires à réaliser ? Et quand le rayon anti-gaspi propose-t-il le plus de choix ? Lisez cet article pour connaître les réponses à ces question !
Je découvre
Dossier
Economisez lors de votre passage en caisse grâce aux coupons de réduction à imprimer
Le 20 oct. 2023
Vous utilisez peut-être déjà les coupons de réduction que l'on trouve dans les prospectus des supermarchés ou sur l'emballage de certains produits.

Mais savez-vous qu'il est également possible de trouver sur internet des coupons de réduction à imprimer directement chez soi et à montrer lors de votre passage en
caisse
?

Ces coupons sont disponibles pour des dizaines de produits de grandes marques différents, valables dans n'importe quelle enseigne de supermarché et vous permettent généralement d'économiser de quelques dizaines de centimes à quelques euros par produit.
Pourquoi pas ?
Marre de l'inflation et de la vie chère ?
Sur mescoursesmoinscheres.fr, trouvez tous les moyens, même inattendus, pour payer moins cher vos courses du quotidien:
Applis et sites utiles, Ventes privées, Ventes groupées, Coupons de réduction, Offres de remboursement, Promos sur Amazon, Bons d'achat à prix réduit valables en supermarché...
Tous les moyens sont bons
pour économiser !
Nos meilleures astuces pour économiser sur vos courses quotidiennes :
  1. 1 Utilisez des coupons de réduction à imprimer
  2. Imprimez vos coupons et montrez les lors de votre passage en caisse dans n'importe quel supermarché.

  3. 2 Faites-vous rembourser d'une partie de vos courses
  4. Montrez votre ticket de caisse après vos achats et soyez remboursé d'une partie du montant.

  5. 3 Faites vos courses sur des sites de ventes privées
  6. Certains sites de ventes privées ne proposent pas uniquement des articles de mode mais également des réductions intéressantes sur des produits alimentaires, des produits d'hygiène ou d'entretien de la maison.