La loi Descrozaille POUR LES NULS. Interdire les promotions de + de 34% sur tous les produits non alimentaires ???!

Rédigé par: Papa Grognon

Publié: le 22 février 2024
Notez cet article
4.7/5 - 3 votesLa loi Descrozaille POUR LES NULS. Interdire les promotions de + de 34% sur tous les produits non alimentaires ???!
Les marques et/ou produits en rapport avec cet article :
Couches Lavables & Jetables
Lessives et Soin du Linge
Nettoyants Vaisselle & Produits Lave-vaisselle
Produits Ménagers - Produits Nettoyants

Vileda (47 offres)
Starwax (25 offres)
Febreze (14 offres)
Swiffer (14 offres)
Ariel (13 offres)
Mir (13 offres)
Spontex (13 offres)
Biolane (10 offres)
Glade (10 offres)
Le Chat (9 offres)
Lénor (8 offres)
Supercroix (8 offres)
Air Wick (8 offres)
Maison Verte (6 offres)
L'Arbre Vert (6 offres)

Vous l'avez peut-être entendu dans l'actualité ces jours-ci: à partir du 1er mars 2024, les promotions supérieures à 34% sur les produits non alimentaires seront purement et simplement interdites.

Cette interdiction est l'une des mesures de la loi « Descrozaille ». Que dit cette fameuse loi ? Quel est son but ? Pourquoi est-ce polémique ? Cette mesure est-elle injuste pour les consommateurs ?

Nous vous expliquons tout dans cet article !

Actu
Partagez cette page:
Sommaire:
Difficile de croire que des groupes réalisant des milliards d'euros de bénéfices chaque année manquent de poids dans les négociations sur les prix face aux grandes enseignes de supermarchés. Nous pouvons donc nous poser la question de la nécessité de la partie « non alimentaire » de la loi Descrozaille.

C'est quoi la loi Descrozaille et quel est son but ?

La loi Descrozaille, du nom du député l'ayant portée devant le Parlement, comprend en réalité plusieurs parties dont le but commun est de « renforcer l'équilibre dans les relations commerciales entre fournisseurs et distributeurs ».

Concrètement, il s'agit de modifier les règles des négociations commerciales de façon à ce que les distributeurs (les grandes enseignes de supermarché) ne puissent pas tirer déraisonnablement les prix de leurs fournisseurs vers le bas.

Cet article peut également vous intéresser: Too good to Go, l'appli grâce à laquelle nous avons des rayons anti-gaspi

La majorité des mesures de la loi Descrozaille est déjà appliquée depuis 1 an

La loi Descrozaille porte principalement sur les produits alimentaires. Les mesures concernant ces produits sont d'ailleurs déjà appliquées depuis le 30 mars 2023 et permettent de donner plus de poids aux industriels et aux producteurs (agriculteurs et éleveurs) dans les négociations de prix face aux grandes enseignes de la distribution.

La loi est d'ailleurs soutenue par la FNSEA (Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles).

Les mesures déjà appliquées depuis 1 an permettent de soutenir les petites et moyennes entreprises alimentaires et les producteurs.

Concrètement, les mesures déjà appliquées permettent de soutenir les petites et moyennes entreprises alimentaires et les producteurs. En contre-partie, elles sont défavorables pour les consommateurs car elles empêchent les baisses de prix sur l'alimentaire dans les supermarchés.

Nous vous laissons juger vous même si vous préfèreriez avoir plus de réductions en supermarché ou si vous préférez que les industriels et producteurs puissent vendre leurs produits à un prix plus juste.

La polémique de la loi Descrozaille: sa partie sur les produits non alimentaires

Cependant, la mesure polémique entrant en vigueur le 1er mars prochain porte sur des produits non alimentaires, notamment les produits DPH (Droguerie, Parfumerie, Hygiène dans le jargon des distributeurs) mais aussi sur les produits de puériculture, ceux destinés aux animaux de compagnie, etc...

Interdiction de faire des promotions supérieures à 34% sur les produits non alimentaires

Le mesure contestée stipule qu'à partir du 1er mars 2024, les supermarchés auront l'interdiction de faire des promotions de plus de 34% sur les produits non alimentaires.

Comme nous l'avons dit plus haut, ce texte de loi porte notamment sur des produits qui sont habituellement assez chers et dont l'usage est fréquent (produits de beauté, lessives, couches, produits hygiéniques...) et c'est pour cela qu'il semble particulièrement injuste pour nous, les consommateurs.

Pourquoi cette interdiction ?

Parmi toutes les mesures mises en place dans le cadre de la loi Descrozaille, l'interdiction de faire des promotions de plus de 34% sur des biens non alimentaires est sans aucun doute la plus contestée et suscitant le plus d'incompréhensions.

L'idée derrière cette mesure, c'est que comme les distributeurs n'ont plus la possibilité de faire baisser les prix des produits alimentaires suite aux autres mesures de la loi Descrozaille, il faut également les empêcher de faire pression sur les industriels fournissant des articles non alimentaires.

En clair: comme les supermarchés ne peuvent pas faire baisser les prix des aliments, ils vont chercher à baisser au maximum les prix des autres produits, que ce soit pour augmenter leur marge ou attirer les clients, et cela risque de porter préjudice aux fabricants de ces produits.

Pourquoi cette mesure pose problème ?

Une mesure qui semble avoir du sens...

Sur le papier, cela a presque du sens: si l'on protège le secteur alimentaire face à la grande distribution, pourquoi ne pas protéger également le secteur non-alimentaire ?

Après tout, Il ne faudrait pas que la guerre des prix en supermarchés nuise aux industries et provoque la fermeture d'usines ne pouvant baisser davantage leurs tarifs...

Sauf que dans la très grande majorité des cas, les articles non alimentaires visés par cette mesure sont fabriqués par de très grands groupes n'ayant à priori pas besoin d'être protégés face aux distributeurs.

... mais qui protège des groupes n'en ayant pas besoin ?

En effet, contrairement au secteur alimentaire ou l'on trouve beaucoup d'entreprises de petites et moyennes tailles, celui des produits d'hygiène, d'entretien et de soin est principalement dominé par de très très grandes multinationales.

Nous pouvons par exemple cité le groupe Procter & Gamble auquel appartiennent les marques Pampers, Ariel, Dash, Lénor, Always, Head & Shoulder, Fairy, Mr Propre, Gillette, Oral-B, etc... le groupe Henkel propriétaire des marques Bref, Schwarzkopf, Fa, K2R, Le Chat, Maison Verte, MIR, Super Croix, X-tra... ou encore le groupe Unilever, propriétaire quant-à lui des marques Signal, Axe, Cif, Cajoline, Dove, OMO, Persil, Rexona, Skip, Sun, etc... Nous pourrions sans souci allonger cette liste.

Les marques hygiène et maison du group Unilever

Les marques Hygiène & Maison appartenant à Unilever. Un tel groupe a t'il besoin d'aide pour négocier avec les distributeurs ?

Difficile de croire que ces groupes réalisant des milliards d'euros de bénéfices chaque année manquent de poids dans les négociations sur les prix face aux grandes enseignes de supermarchés. Nous pouvons donc nous poser la question de la nécessité de la partie « non alimentaire » de la loi Descrozaille.

Si les consommateurs que nous sommes sont prêts à des sacrifices (forcés) pour ne pas fragiliser l'industrie locale et l'agriculture française, la question est tout autre lorsqu'il s'agit de défendre les revenus de multinationales ne connaissant pas la crise et en croissance constante.

Pourquoi cette limite de 34% ?

La limite de 34% de réduction semble correspondre pour les porteurs de la loi à une limite raisonnable protégeant efficacement les industriels face aux distributeurs. Cela correspond également à une offre de type 2 produits achetés + 1 gratuit.

Pour la petite histoire, le ministre de l'économie Bruno Lemaire était favorable à une limite fixée à 50% de réduction mais, malheureusement pour les consommateurs, c'est finalement la limite de 34% qui a été adoptée lors de la promulgation de la loi.

Encore 1 semaine pour profiter de promotions supérieures à 34%

Vous l'aurez sans doute remarqué mais de nombreuses enseignes de supermarchés proposent en ce moment d'importantes promotions sur des produits non alimentaires.

couverture du prospectus Carrefour de la semaine

A partir du 1er mars prochain, ces réductions seront interdites.

Carrefour communique par exemple plutôt agressivement sur le sujet en affichant un énorme « - 80% » sur la couverture de leur prospectus actuel. Il y a fort à parier que des promotions de ce type auront lieu dans de nombreux magasins jusqu'au 1 mars, date à laquelle celles-ci deviendront interdites émoticône triste.

Nous vous suggérons en tout cas de faire un tour dans votre supermarché habituel avant la fin du mois pour faire de bonnes affaires.

Donnez-nous votre avis en commentaire

Et vous, que pensez-vous de cette mesure interdisant les réductions de + de 34% sur les produits d'hygiène, de soin et d'entretien de la maison ? Injuste pour les consommateurs ou nécessaire pour protéger les industries ?

N'hésitez pas à nous donner votre avis dans les commentaires ci-dessous.

Les marques et/ou produits en rapport avec cet article :
Couches Lavables & Jetables
Lessives et Soin du Linge
Nettoyants Vaisselle & Produits Lave-vaisselle
Produits Ménagers - Produits Nettoyants

Vileda (47 offres)
Starwax (25 offres)
Febreze (14 offres)
Swiffer (14 offres)
Ariel (13 offres)
Mir (13 offres)
Spontex (13 offres)
Biolane (10 offres)
Glade (10 offres)
Le Chat (9 offres)
Lénor (8 offres)
Supercroix (8 offres)
Air Wick (8 offres)
Maison Verte (6 offres)
L'Arbre Vert (6 offres)
Aucun commentaire pour l'instant.
Soyez le premier à commenter cet article!

Que votre commentaire soit positif ou négatif, n'hésitez pas à expliquer votre point de vue et à argumenter vos propos. Les commentaires inapropriés ou haineux seront systématiquement effacés.
Les adresses internet sont automatiquement converties en liens. Pas de code HTML.







Sur le même thème:
Dossier
Achetez à prix réduit des bons d'achat valables en supermarché pour économiser sur vos achats du quotidien !
Le 23 oct. 2023
Nous vous présentons ici une manière totalement inattendue de faire des économies sur vos courses du quotidien: acheter en réduction des bons d'achat ou des cartes cadeaux valables dans des enseignes de supermarché.

trouver ces bons d'achat à prix réduit ? Quelles sont leurs conditions d'utilisation ? Nous vous expliquons tout en détail dans ce dossier !
Je découvre
Utile
Rayons anti-gaspi des supermarchés: quand fait-t-on les meilleures affaires? Quels sont les meilleurs produits que l'on y trouve et ceux à éviter ?
Le 18 déc. 2023
De très nombreux magasins disposent maintenant d'un rayon « anti-gaspi » où sont rassemblés des produits dont la date limite de consommation est proche.
Pour qu'ils soient achetés par les consommateurs, et ainsi limiter le gaspillage alimentaire, ces produits sont proposées à des prix attractifs avec des réductions allant parfois jusqu'à - 50%.

Mais ces produits en réduction sont-ils toujours intéressants ? Quels sont les pièges à éviter ou les bonnes affaires à réaliser ? Et quand le rayon anti-gaspi propose-t-il le plus de choix ? Lisez cet article pour connaître les réponses à ces question !
Pourquoi pas ?
Idées
C'est quoi cette histoire de compotes au rayon frais ou à température ambiante ? Lesquelles acheter ?
Le 10 mars 2024
Vous avez sans doute remarqué que dans les supermarchés, il est possible de trouver des compotes à 2 endroits différents : au rayon frais près des yaourts, ou au rayon épicerie, généralement près des goûters.
Mais y-a t'il des différences entre ces compotes ? Si oui, quelles sont-elles ? Pourquoi leurs durées de conservation ne sont pas les mêmes ? Quel type de compote faut-il mieux acheter ?

Nous avons enquêté pour vous !
Pourquoi pas ?
Astuces
Ces 12 expressions françaises comprennent des marques du quotidien (et vous ne le saviez pas forcément)
Le 09 févr. 2024
Abribus, caddie, chamallow, esquimau... Certaines marques sont tellement ancrées dans notre quotidien qu'elles sont entrées dans le dictionnaire et sont devenues des noms communs pour nommer l'objet qu'au départ elles-seules désignait.
Mais quelques unes ont également réussi l'exploit d'être immortalisée en figurant dans des expressions de la langue française. Voici 12 exemples de ces marques, et quelques explications sur les origines de ces expressions.
Pourquoi pas ?
Marre de l'inflation et de la vie chère ?
Sur mescoursesmoinscheres.fr, trouvez tous les moyens, même inattendus, pour payer moins cher vos courses du quotidien:
Applis et sites utiles, Ventes privées, Ventes groupées, Coupons de réduction, Offres de remboursement, Promos sur Amazon, Bons d'achat à prix réduit valables en supermarché...
Tous les moyens sont bons
pour économiser !
Nos meilleures astuces pour économiser sur vos courses quotidiennes :
  1. 1 Utilisez des coupons de réduction à imprimer
  2. Imprimez vos coupons et montrez les lors de votre passage en caisse dans n'importe quel supermarché.

  3. 2 Faites-vous rembourser d'une partie de vos courses
  4. Montrez votre ticket de caisse après vos achats et soyez remboursé d'une partie du montant.

  5. 3 Faites vos courses sur des sites de ventes privées
  6. Certains sites de ventes privées ne proposent pas uniquement des articles de mode mais également des réductions intéressantes sur des produits alimentaires, des produits d'hygiène ou d'entretien de la maison.