Lactalis, Fleury-Michon, Le Gaulois... Les industriels français décidemment adeptes de la cheapflation et de nouveau épinglés par FoodWatch

Rédigé par: Papa Grognon

Publié: le 18 avril 2024
Notez cet article
5/5 - 1 voteLactalis, Fleury-Michon, Le Gaulois... Les industriels français décidemment adeptes de la cheapflation et de nouveau épinglés par FoodWatch
Les marques et/ou produits en rapport avec cet article :
Milka (10 offres)
Siggi's (2 offres)

Les révélations de Foodwatch sur les entreprises pratiquant la « cheapflation » avait attiré l'attention des médias il y a 2 mois à peine.

Hier, l'association de défense des consommateurs a remis ça en dénonçant 3 nouveaux produits pratiquant cette méthode peu scrupuleuse destinée à faire économiser de l'argent aux industriels tout en faisant payer davantage les consommateurs pour des produits moins bons.

Cette fois-ci, toutes les entreprises pointées du doigts sont françaises, et l'une d'elle figurait déjà dans la liste des précédents « coupables ».

Actu
Partagez cette page:
Sommaire:
Nous sommes très curieux de savoir si l'objectif fixé par Le Gaulois sera tenu et si nous assisteront bel et bien à un exemple inédit de « bestflation » : l'amélioration de la recette d'un produit pour un prix équivalent !

La « cheapflation », nouvelle méthode pour tromper les consommateurs

Vous connaissez déjà sans doute la « shrinkflation » (« to shrink » : « réduire ») consistant à réduire la quantité de produit vendu tout en maintenant ou en augmentant son prix. Cette méthode a au moins l'avantage d'être visible pour le consommateur, qui pourra relativement facilement émoticône ouais c est ça! observer la diminution du volume de sa bouteille de soda ou de son pot de yaourt.

La « cheapflation », consistant à discrètement changer la recette d'un produit tout en le vendant plus cher est, elle, beaucoup plus difficile à mettre en évidence : impossible en effet de noter scrupuleusement la liste d'ingrédients de tous les aliments que nous consommons !

Il y a 2 mois à peine, l'association de consommateur FoodWatch nous avait déjà alertés sur cette pratique peu éthique en nous donnant 6 exemples de produits ayant pratiqué cette méthode.

Les bâtonnets de surimi Fleury Michon avait par exemple perdu 11% de chair de poisson tout en augmentant leur prix de 40% en 2 ans. Dans un autre genre, l'huile de tournesol a été remplacée par de l'huile de palme, moins saine et plus polluante, dans les cookies Milka Choco Sensations, pour un prix 27% plus cher.

cordon bleu Le Gaulois

On diminue la quantité des ingrédients les plus chers, on augmente celle de l'ingrédient le moins cher. Au passage, le prix continue d'augmenter : c'est ça la « cheapflation » ! Crédits image: foodwatch

Hier, l'association a publié un nouvel article nous alertant sur les modifications des recettes de 3 nouveaux produits : les cordons bleus de poulet Le Gaulois, les yaourts Skyr Siggi's à la vanille et les hachés au jambon Fleury Michon, marque déjà mentionnée dans le premier article.

A quand une « bestflation » : de meilleurs ingrédients pour le même prix ?

Contactés par FoodWatch, l'entreprise Le Gaulois évoque des difficultés d'approvisionnement due à la crise aviaire mais une reprise de l'activité de la filière française d'élevage qui devrait aboutir à une évolution de la recette actuelle en septembre prochain.

Nous sommes très curieux de savoir si cet objectif sera tenu et si nous assisteront bel et bien à un exemple inédit de « bestflation » : l'amélioration de la recette d'un produit pour un prix équivalent !

Du côté de Fleury Michon, qui a progressivement diminué les quantités de jambon de porc pour le remplacer en partie par du filet de porc puis par de la viande de porc moins qualitative, on botte en touche en prétextant simplement s'adapter au goût des consommateurs qui préfèrent une viande plus moelleuse.

compositions des hachés de jambon Fleury Michon entre 2018 et 2023

En 2018, les hachés de jambon de la marque Fleuri Michon était composé de 83% de jambon. En 2023, il y avait 48% de jambon et 11% de filet de porc. Maintenant, nous y trouvons 35% de jambon et 33% de viande de porc, moins qualitative. Crédits image : openfoodfacts.org

Du côté du Skyr de la marque Siggi's (propriété du français Lactalis), il est reproché au fabricant de yaourt islandais d'avoir fait passé son taux de sirop d'agave de 5 à 6.3% entre 2019 et 2024, faisant au passage augmenter la glycémie du produit, ce qui fait un peu tâche pour un produit dont le slogan est « recette simple, moins sucrée ».

La confiance des consommateurs trahies ? Quelles solutions pour plus de transparence ?

Comme nous le mentionnions déjà il y a 2 mois, il est regrettable que des marques à la réputation bien établie et dont nous apprécions généralement les produits semblent en profiter pour modifier discrètement leurs recettes et nous proposer des aliments moins qualitatifs, moins sains et/ou moins bons pour l'environnement.

    Ne pourrait-on pas forcer les industriels à un peu plus de transparence concernant la façon dont sont mentionnés les changements dans les listes d'ingrédients de leurs produits ?
  1. Pourquoi ne pas les obliger à changer la dénomination d'un produit lorsque leurs ingrédients changent ?
  2. Au moins, ne devrait-on pas leur imposer l'ajout d'une étiquette facilement repérable et mentionnant exactement les changements effectués dans la liste des ingrédients d'un produit ?

Plus de produits épinglés à venir ?

La publication du précédent article de FoodWatch sur les marques pratiquant la cheapflation avait beaucoup fait réagir et l'association avait ensuite reçu de nombreux signalements de produits de la part des internautes.

Nul doute que les 3 produits épinglés dans ce nouvel article ne sont que les premiers d'une nouvelle série à venir.

Les marques et/ou produits en rapport avec cet article :
Milka (10 offres)
Siggi's (2 offres)
Aucun commentaire pour l'instant.
Soyez le premier à commenter cet article!

Que votre commentaire soit positif ou négatif, n'hésitez pas à expliquer votre point de vue et à argumenter vos propos. Les commentaires inapropriés ou haineux seront systématiquement effacés.
Les adresses internet sont automatiquement converties en liens. Pas de code HTML.







Sur le même thème:
Idées
Nom de rue, slogan, lieu de prostitution... D'où viennent les noms de nos supermarchés ?
Le 25 févr. 2024
Découvrez dans cet article les origines des noms, parfois insolites ou inattendues, des supermarchés dans lesquels nous avons l'habitude de faire nos courses de tous les jours !
Ça m'intéresse !
Actu
Journée de la femme 2024: 8 pubs sexistes qui nous ont marqués (mais qu'on aurait préféré oublier)
Le 13 mars 2024
A l'occasion de la journée de la femme ayant eu lieu il y a à peine une semaine, nous vous proposons une petite rétrospective de quelques unes des pires publicités sexistes.

Témoignage d'une époque révolue, sexisme « ordinaire », maladresse assumée ou non, il y en a pour tous les goûts !
Ça m'intéresse !
Utile
7 sites proposant des coupons de réduction à imprimer pour économiser sur vos courses (et les autres choses intéressantes que l'on y trouve)
Le 09 avril 2024
Les coupons de réduction à imprimer sont un bon moyen d'économiser sur vos courses du quotidien : présentez-les à la caisse de votre supermarché avant votre paiement et vous bénéficierez d'une réduction sur certains produits.
Nous vous présentons dans cet article 7 sites vous permettant de trouver et d'imprimer ce type de réduction et nous vous disons également quelles sont les choses intéressantes que vous pouvez également y trouver : jeux concours gratuits, recettes, astuces, produits gratuits, échantillons...
Ça m'intéresse !
Utile
Test de Shopmium, l'appli qui vous rembourse une partie de vos courses. Ça fonctionne ou pas ?
Le 14 févr. 2024
Parce qu'il vous permet d'obtenir des remboursements sur certains produits de marques, Shopmium fait partie de nos bons plans pour économiser sur nos courses du quotidien. Quelques unes des offres proposées par cette application figurent d'ailleurs sur notre page d'accueil.

Nous vous proposons dans cet article de découvrir comment fonctionne Shopmium, ses points forts et inconvénients, et nous vous donnons nos conseils pour profiter au maximum de cette application et payer moins cher vos courses.
Pourquoi pas ?
Marre de l'inflation et de la vie chère ?
Sur mescoursesmoinscheres.fr, trouvez tous les moyens, même inattendus, pour payer moins cher vos courses du quotidien:
Applis et sites utiles, Ventes privées, Ventes groupées, Coupons de réduction, Offres de remboursement, Promos sur Amazon, Bons d'achat à prix réduit valables en supermarché...
Tous les moyens sont bons
pour économiser !
Nos meilleures astuces pour économiser sur vos courses quotidiennes :
  1. 1 Utilisez des coupons de réduction à imprimer
  2. Imprimez vos coupons et montrez les lors de votre passage en caisse dans n'importe quel supermarché.

  3. 2 Faites-vous rembourser d'une partie de vos courses
  4. Montrez votre ticket de caisse après vos achats et soyez remboursé d'une partie du montant.

  5. 3 Faites vos courses sur des sites de ventes privées
  6. Certains sites de ventes privées ne proposent pas uniquement des articles de mode mais également des réductions intéressantes sur des produits alimentaires, des produits d'hygiène ou d'entretien de la maison.